Progesterall

La ménopause est la période pour faire un bilan général

La  ménopause est la période pour faire un bilan généralAprès un arrêt des règles qui dure plus de cinq mois, la femme peut faire pour connaître s’il s’agit de la ménopause ou d’absence de règle suite à un déséquilibre hormonal. Le test consiste à donner à la patiente de la progestérone et de suivre la réaction du corps:

▶ si après une période de 7 ou 10 jours, les règles déclenchent encore; cela signifie que l’ovaire marche mal, mais il marche encore.

▶si les règles restent encore absent; cela signifie qu’il s’agit d’une aménorrhée poste ménopausique . Donc la femme est déjà ménopausée il y a longtemps

L’ovaire contient près de 500 000 follicules qui donnent des ovules fécondable permettant la possibilité de grossesse. La ménopause commence quand il ne reste que 1000 follicules. Des tests informent que les 1000 follicules ne sont pas suffisamment nombreux pour créer un climat hormonal permettant à un follicule de renter de la maturation jusqu’au stade de l’ovulation.

Quand la nombre de follicules diminue; la commande centrale ovarienne commence à d’aigrelet.

Les follicules restants fond leurs fonction quantième; chaque follicule part et arrive à la maturité et produit l’œstrogène, mais il ne peut pas arriver jusqu’au stade de l’ovulation à cause de l’absence du climat hormonal précité; et par conséquent il n’y a pas de production de la progestérone.

Cela explique la raison de la domination de l’œstrogène et le manque de la progestérone. Il explique aussi l’inutilité du traitement hormonal de synthèse qui consiste à utiliser des hormones de synthèse: l’œstrogène.

Le traitement pendant la ménopause doit viser à supplémenter de la progestérone qui ne se produit pas. La forme idéale pour supplémenter le niveau de la progestérone dans le corps ou aussi pour récompenser le manque de la progestérone; est la crème. La progestérone naturelle sous forme du crème permet de rentrer la même quantité appliquée sur la peau vers les vaisseaux sanguins sans transformation et surtout sans infecter le foie, au contraire des progestérone de synthèse.

La ménopause n’est sûrement pas une maladie, c’est un phénomène physiologique, mais la carence hormonale chez certaines femmes peut augmenter la possibilité d’avoir des maladies.

Le début de la  ménopause est la période idéale pour faire un bilan général de santé qui consiste à chercher les facteurs cliniques:

  • Sur le plan osseux
  • Sur le plan cardio-vasculaire
  • Sur le plan cancéreux
  • Mammographie
  • Bilan libidineux
  • Ancetometrique

la ménopause est un phénomène physiologique, chaque femme doit passer par la ménopause, mais est-ce qu’elles doivent supporter et souffrir à cause des symptômes et des maladies?

l’ovaire de la femme est responsable dans la création d’un climat hormonal permettant la fécondation et le fonctionnement normal du corps. Une fois les follicules sont épuisées; les règles disparaissent, la grossesse devienne impossible, et la production des hormones ne reste pas stable et se perturbe, Mais un hormone disparu complètement après la ménopause; il s’agit de la progestérone.

la raison selon laquelle la progestérone disparu, c’est que  les follicules quand ils sont peu nombreux,deviennent incapables d’arriver à l’ovulation.

La progestérone est une hormone produite par les ovaires pendant l’ovulation, elle joue un rôle très important:

  • Elle permet le maintient de la grossesse; elle maintint la muqueuse de l’ovaire et la modification des vaisseaux sanguins qui vont nourrir le future placenta.
  • elle permet le renouvellement des cellules osseuses. Quand la progestérone manque, la formulation des nouvelles cellules osseuses s’arrête automatiquement, mais de l’autre coté, les anciennes cellules se détruisent ( c’est le rôle de l’œstrogène) c’est de cette manière que le femme  a toujours l’ostéoporose.
  • Elle permet le renouvellement des cellules de façon régulière. A l’absence de la progestérone; les cellules se prolifèrent de façon irrégulière, cela peut causer des œdèmes, des kystes, et aussi des cancers

Monique a été ménopausée à l’âge de 50 ans, ce fait un moment pénible avec des symptômes qui rendaient sa vie difficile.

Elle dit: j’étais pas bien dans man peau, j’étais irritable, je perdais le dynamisme, et je grossissais.

j’ai consulté un médecin qui m’a souscrit un traitement hormonal de substitution qui se base sur la progestérone naturelle. ce traitement vise à remplacer la progestérone  et rendre à nouveau l’équilibre progestérone-eoestrogène.

Renforcer le tissu osseux chez les ménopausées

Renforcer le tissu osseux chez les ménopausées

La ménopause est une phase de vie qui est connu par la domination de plusieurs maladies. La dégénérescence osseuse est une mal

La progestérone naturelle sans notice

La progestérone naturelle sans notice

Le risque d'évacuer un cancer du sein augmente chez les femmes ménopausées que des autres. A la ménopause, la production des

La progestérone naturelle, faire face au vieillissement avant terme

La progestérone naturelle, faire face au vieillissement avant terme

Toutes les femmes ont peur de la ménopause et elles la considèrent comme un fatalité; pour eux c’est la fin d’une vie activ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *