Progesterall

La progestérone naturelle aide à prévenir le cancer du sein

La progestérone naturelle aide à prévenir le cancer du sein
Voici une réponse bien documentée Dr David Zava écrit pour les médecins qui se propagent encore l’idée que la progestérone naturelle a les mêmes effets que les progestatifs de synthèse.

le Dr David Zava annonce en parlant des médecins qui mélangent entre la progestérone naturelle et la progestine de synthèse: «Je suis vraiment en désaccord avec les médecins qui propagent l’idée que “les progestines causent plus de cancers du sein que les oestrogènes, parce qu’elles agissent comme la progestérone”. Oui, en effet, les progestatifs synthétiques augmentent le risque de contracter le cancer du sein, non-objectif a été démontré Que la progestérone bio-identique ou naturelle fait les mêmes effets. C’est tout à fait le contraire! En outre, vous pourrez trouver des arguments qui expliquent pourquoi on est en faveur de l’utilisation de la progestérone bio-identiques permet la prévention du cancer du sein, en référence à la recherche du Dr Agnès Fournier qui traite cette question. ».

Une étude E3N, très importante menée en France et qui traite la relation entre les différents progestagènes par rapport à l’œstrogène, et le risque de causer un cancer du sein.
Avant tout, il faut savoir qu’est-ce qu’un progestagène? Les progestagènes sont des particules qui ont une action qui ressemble à la progestérone et qui activent les récepteurs cellulaires de la progestérone. Y compris la progestérone naturelle et les progestines de synthèse. Cette analyse menée par le Dr Agnès Fournier et ses collègues a démontré que seule la progestérone naturelle parmi les progestagènes étudiés qui ne cause aucun risque du cancer, même si elle est utilisée sans notice.

Postérieurement, le Dr Agnès Fournier et son groupe de recherche ont fait un autre teste sur les femmes ménopausées en se basant sur les mêmes principes que la première analyse. La recherche a comme but de connaître le risque de développer un cancer selon le type d’adénome: ductale ou lobulaire, et si l’adénome contient des récepteurs d’oestrogènes ou des récepteurs de progestérones.

Dans les années soixante-dix, j’ai participé à développer les techniques à réaliser ces analyses et j’ai été chargé de trois laboratoires de dépistage du cancer du sein qui réalise ce type d’analyses pendant des années. j’ai étudié plusieurs séries cellulaires cancéreuses et aussi j’ai analysé les cellules enlevées après l’opération ce qui m’a permis de rédiger plusieurs articles concernant le cancer du sein. Il y a quatre types de tumeurs selon qu’elle contiennent des oestrogènes ou des progestagènes:
1- oestrogènes+/progestagènes+
2- oestrogènes+/progestagènes-
3- oestrogènes-/progestagènes+
4- oestrogènes-/progestagènes-

les études ont démontré que 70% des cancers sont du types oestrogènes+/progestagènes+, et 30 % sont des autres types.

La seconde recherche du Dr Agnès Fournier et ses collègues a montré que l’utilisation de l’oestrogène pendant une période de 5 ans augmente le risque d’avoir un cancer du sein de types ductal ou lobulaire, et aussi le risque diminue en moitié si la femme utilise la progestérone naturelle, et que la progestérone naturelle parmi tous les progestagènes qui ne représente aucun risque. Ces résultats peuvent êtres analysés de différentes façons mais l’idée à souligner c’est que la progestérone naturelle permet de réduire le risque de développer un cancer du sein causé par une utilisation de l’oestrogène à long terme. Le Dr zava souligne que les recherches du Dr Fournier et son groupe ne montrent pas la différence entre les effets de la progestérone pris par voie orale et la progestérone pris par voie cutanée. Il dit: «nous avons analysé le taux de la progestérone au niveau de salive et aussi au niveau des vaisseaux sanguins, et nous avons trouvé que le niveau de la progestérone est élevé quand elle est prête sous forme du crème au contraire des comprimés de progestérone qui ne transmis au sang que de petites quantitée”. La progestérone quand elle arrive à l’ovaire et joue le rôle contradictoire à l’oestrogène, et permet d’arrêter la prolifération des cellules mammaires ce qui freine le risque de développer un cancer du sein. De ce fait le risque de cancer du sein augmente chez les femmes ménopausées ayant un excès d’oestrogène par rapport à l’oestrogène. Même les femmes en phase de prè-ménopause si leur niveau de
progestérone est bas après l’ovulation, le risque d’avoir un cancer du sein devient grand.

Le Dr Zava insiste sur le fait que la progestérone bio-identique diminue le risque de cancer du sein causé par l’utilisation à long terme d’oestrogènes ( le risque diminue de 2.1 à 1.7).

La progestérone, quand elle est prise par voie orale, passe par le système digestif puis par le foie pour arriver finalement au sang. Pendant cette circulation, une grande partie de la progestérone set détruite.

les tests de salive et de sang indiquent que la progestérone prise par voie cutané est 100 fois plus efficace.

ce qu’il faut savoir c’est que les femmes qui prennent la progestérone de synthèse, sous forme de comprimés n’aient pas la quantité de progestérone suffisante à arrêter les effets de l’oestrogène qui permet la prolifération cellulaire.

Les recherches du Dr Fournier n’ont pas pris en considération le ratio progestérone/oestrogène. Elles ne sont concentrées que dans les effets de la progestérone sous forme de comprimé, en négligeant la progestérone naturelle sous forme du crème.

Maintenant il est très clair que la progestérone par voie orale a une efficacité moins que celle par voie cutanée qui fournit un niveau physiologique de progestérone aux tissus mammaires et qui contrôler la prolifération cellulaire due à la stimulation par l’œstrogène
Bien que les sciences sont développés, et les recherches à propos du cancer du sein ne cessent pas, il set honteux de ne pas trouver qu’une seule recherche qui étudie le risque de développer un cancer du sein avec l’utilisation de la crème de progestérone d’une façon comme a annoncé le Dr John Lee: 10 à 30 milligrammes de crème de progestérone par jour. Dans cette étude, les membres ont démontré que le risque a été réduit de moitié (0.5) chez les femmes qui ont utilisé de la progestérone sous forme du crème pendant une durée de plus de 3 ans. Cela est très logique si on regarde la biochimie qui se cache derrière la composition de la crème à la; elle a un effet protecteur.

Il est très étonnant de penser à faire une recherche dans laquelle tester l’effet de la progestérone naturelle pris sous forme du crème, le taux de la progestérone au ni niveau salivaire, dans le sang, et au tissu de l’ovaire.

Là, nous avons vu la progestérone bio-identique (substance naturelle) qui a la capacité de moduler positivement et réguler l’équilibre hormonal chez les femmes ménopausées. Le suivi médical adéquat et des analyses périodiques confirment l’amélioration subjective des symptômes et évaluent les progrès.

Finalement les médecins écoutent les témoignages des femmes qui utilisent la progestérone naturelle sous forme du crème; elle est efficace et sans effets secondaires. L’organisme médical va se réveiller et sur la réalité dont ils négligent depuis longtemps et faire transmettre l’information à tout le monde.

Rendre heureux votre ménopause

Rendre heureux votre ménopause

L’igname sauvage ou le Yam était utilisé en Amérique centrale, par les Indiens pour ses bienfaits et son efficacité à ré

La progestérone naturelle pour les femmes et les hommes

La progestérone naturelle pour les femmes et les hommes

Premièrement, il faut savoir qu’est-ce que la progestérone?, la progestérone est une hormone considérée féminine, mais e

La Progestérone Naturelle est la solution idéale

La Progestérone Naturelle est la solution idéale

La progestérone naturelle est une hormone représentante des hormones progestatives naturelles, elle est fabriquée par l'ovair

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *